Ouvrir le fil d'info
Source : Le Figaro
Fermer le fil d'info
Fusacq Buzz - L'actualité collaborative des fusions-acquisitions
Recevez chaque matin
la synthèse de l'actualité par mail !
 
Votre compte

< Retour au fil d'actualité
Poursuite des discussions entre le volailler DOUX et l'ukrainien MHP
13 mars 2018 à 16h04
Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
 Poursuite des discussions entre le volailler DOUX et l'ukrainien MHP

Les discussions se poursuivent entre le groupe Doux et l'industriel ukrainien MHP en vue d'une éventuelle reprise du volailler en difficulté, ont indiqué mardi des sources syndicales, tandis que Bercy a dit chercher d'autres solutions.

"Les discussions sont toujours en cours", a indiqué Patricia Le Bars, déléguée syndicale CFDT, au terme d'un Comité central d'entreprise (CCE) au siège du volailler, à Châteaulin (Finistère).

"Il n'y a pas eu d'annonce aujourd'hui", a noté Nadine Hourmant, déléguée syndicale centrale FO, précisant qu'un nouveau CCE devrait se tenir le 21 mars. Elle s'est cependant dite inquiète du projet d'offre de MHP. "C'est un repreneur qui vient de l'Est, qui pratique du dumping social, qui pratique des salaires qui sont en-dessous des nôtres", a-t-elle noté.

L'industriel ukrainien, qui se présente comme le leader de la volaille dans son pays, a confirmé lundi être "en discussion" pour la reprise de Doux, avec une restructuration à la clé. Il a cependant contesté vouloir supprimer 550 des 1.200 postes du volailler, ainsi qu'indiqué dans la presse.

Selon les syndicats, il ne serait pas intéressé par le site de Chantonnay (Vendée), où travaillent quelque 300 personnes. "L'annonce de la cessation d'activité du site de Chantonnay se ferait dès la semaine prochaine", a indiqué Nadine Hourmant.

Selon des sources proches du dossier, le siège du volailler, qui compte une centaine de personnes, ne serait pas non plus repris par MHP.

Interrogé par l'AFP, Bercy a fait savoir de son côté que le Comité interministériel de restructuration industrielle (CIRI) "ne travaille pas que sur une seule solution, leur but est de chercher d'autres repreneurs pour avoir une solution acceptable en terme économique et social. Il reste du temps pour trouver des solutions préférables".

A propos de la date du 31 mars qui aurait été fixée par Terrena, deuxième groupe coopératif agricole français et principal actionnaire de Doux, pour cesser de soutenir le volailler, Bercy s'est montré moins catégorique.

Si "une entreprise peut mettre la pression, elle a une responsabilité sociale. Elle peut mettre l'entreprise en dépôt de bilan au 31 mars, cela n'empêche pas de continuer à discuter", a indiqué le ministère de l'Economie.

Le groupe Doux, qui emploie 1.200 salariés et qui a été placé en redressement judiciaire en 2012 après avoir supprimé près d'un millier d'emplois, perd selon Terrena entre 35 et 36 millions d'euros par an.






Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.



Toute l'actualité de : - LDC (groupe avicole)

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn




Trouver des sociétés à reprendre dans ce secteur
Titre Localisation CA (k€) Réf.
Elevage, négoce et casserie d'oeufs Drôme 8200k€   V46550
Transformation agro-alimentaire Languedoc 5500k€   V43541
Production de volailles, élevage, abattage, transforma. Calvados 3600k€   V46736
Réseau de boucheries (avec activité de charcuterie et. Nord 3000k€   V46992
Fabrication de charcuterie traditionnelle Centre 2700k€   V46376
Les sociétés à reprendre du secteur "Production de viande et charcuterie" / en Bretagne


En direct de Fusacq
25/05 Chargé d’affaires grands comptes…
CV de repreneur
Localisation : France
Apport : 150 k€
25/05 Construction de maisons individuell…
Annonce de cession d'entreprise
Localisation : Centre
CA : <300 k€
25/05 Machinisme agricole et sous traitan…
Annonce de cession d'entreprise
Localisation : Champagne-Ardenne
CA : 550 k€
25/05 Négoce de matériels pour les prof…
Annonce de cession d'entreprise
Localisation : Ile-de-France
CA : 6000 k€
25/05 Bureau d'études spécialisé dans …
Annonce de cession d'entreprise
Localisation : Ile-de-France
CA : 1500 k€
25/05 Constructions en bois : charpente, …
Annonce de cession d'entreprise
Localisation : Rhône-Alpes
CA : 1700 k€
25/05 Découpe industrielle de porc
Annonce de cession d'entreprise
Localisation : Confidentiel
CA : 14000 k€
25/05 Groupe spécialisé dans la menuise…
Annonce de cession d'entreprise
Localisation : Aquitaine
CA : 4500 k€
25/05 Fabrication et négoce d'équipemen…
Annonce de cession d'entreprise
Localisation : Aquitaine
CA : 1600 k€
25/05 Vente en ligne et en markeplace d'o…
Annonce de cession d'entreprise
Localisation : Lorraine
CA : 1500 k€

Publicité

Les derniers articles du secteur d'activité
17/05 Le charcutier JEAN CABY va accueillir de nouveaux investisseurs
La décision du plan de reprise sera connue le 6 juin prochain
29/03 LDC offre de reprise partielle du groupe DOUX
Ce plan prévoit la reprise de 298 salariés avec l'apport de 60 M€
17/01 Le fonds SOLEXIA acquiert Le GRATON LYONNAIS
En 2017, Le Graton Lyonnais emploie 23 personnes et réalise un CA de 3.5 M€
18/12 TERRENA fusionne avec TERRENA POITOU et la CAM
En 2016, Terrena a réalisé un CA de 5,2 Md€ en 2016 et emploi 16 000 salariés
15/11 EURALLIA FINANCE Rennes a accompagné Benoit PASSELANDE lors de l’acquisition de RBLT « Les Recettes de Tinténiac »
Achat & vente de commerces en Bretagne
Reprendre un commerce en Bretagne

© Fusacq | Contact | Mentions légales | CGU | Cookies | Newsletters | RSS | Supervised by Heatmap